Current | Search | RSS Feeds

Créer des zones humides résilientes au changement climatique pour les oiseaux d’eau et les populations le long de la voie de migration Afrique-Eurasie

Chaque année, des millions d'oiseaux d’eau volent des milliers de kilomètres entre l'Europe et l'Afrique à la recherche de nourriture et de sites de reproduction appropriés. La conservation de ces oiseaux d'eau migrateurs dépend d'un réseau de zones humides décisives le long de leur route de migration annuelle ou de leur voie migratoire.  Ces zones humides sont aussi essentielles à la survie des communautés locales. Toutefois, des pratiques non durables et le changement climatique menacent la santé de certaines de ces zones humides.


Action Description:

Pour s'assurer que ce réseau de milieux humides conserve son intégrité et soit résilient
face au climat, nous allons évaluer la vulnérabilité des Sites critiques au changement climatique. Au sein de sites clé situés au Mali et en Ethiopie, nous allons mettre en place des projets communautaires de restauration des zones humides pour augmenter la résilience des communautés locales et des populations d'oiseaux d’eau. Ces projets pilotes vont servir d'exemple pour inspirer d'autres communautés – et pour faire connaitre aux gouvernements sur la façon dont ils peuvent s'adapter au changement climatique avec une gestion durable des zones humides.

Le Delta intérieur du Niger au Mali est la deuxième plus grande zone humide en plaine inondable en Afrique, et l'un des sites les plus importants pour des millions d'oiseaux d'eau migrateurs. Sept des onze Sites critiques identifiés pour le Mali se trouvent ici. Toutefois, cette zone est sous une pression croissante avec des prélèvements d'eau en amont, aggravée par les répercussions du changement climatique tels que l’augmentation des températures et la fréquence croissante des sécheresses. Des zones humides saines, inondées par le flux de crues annuelles, sont essentielles à la survie des oiseaux d’eau et des agriculteurs, pêcheurs et éleveurs dans cette région.

 

28 Sites critiques ont été identifiés en Éthiopie, dont la moitié a été touchée par une gestion de l’eau et une croissance démographique non durables. L’un des plus importants Sites critiques est le Parc National de Abijatta Shalla, où l'existence même du lac Abijatta est menacée par la surexploitation de l'eau pour l'irrigation.

S’assurer qu'un réseau de voies de migration complet et cohérent est mis en place et maintenu est un objectif clé de l’Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie (AEWA). Le projet Wings over Wetlands a déjà aidé ce processus en identifiant les Sites critiques pour les oiseaux d'eau. AEWA a également adopté des résolutions détaillant les mesures pour l'adaptation au changement climatique et la conservation des zones humides. Toutefois, la mise en œuvre pratique de ces mesures fait défaut, particulièrement en Afrique. Au Mali et en Ethiopie, les plans d'adaptation au changement climatique ne tiennent pas compte de l'importance de la biodiversité pour préserver les zones humides.

Objectifs

  • La vulnérabilité des Sites critiques dans la voie de migration Afrique-Eurasie au changement climatique est évaluée et des mesures d'adaptation sont identifiées.
  • L’adaptation au changement climatique pour les oiseaux d'eau est intégrée dans les politiques nationales pertinentes élaborées en Éthiopie et au Mali, servant d'exemple pour d'autres pays en Afrique.
  • Les projets de restauration des zones humides mis en œuvre dans un Site critique en Éthiopie et au Mali, augmentent la résilience des communautés locales et des oiseaux d’eau.
  • L’expérience gagnée tout au long du projet est partagée avec les parties concernées pour informer l’élaboration des politiques et la mise en place des accords environnementaux tels que l’AEWA et la Convention de Ramsar sur les Zones humides.

Vidéo

Partenaires

Système d'informations forestier (SIFOR) du Ministère de l'Environnement, de l'Assainissement et du Développement Durable, Mali

BirdLife International

Rubicon Foundation

Ethiopian Wildlife and Natural History Society

Horn of Africa Environmental Centre & Network

Université de Kassel, Center for Environmental Systems Research (CESR)

McGill University

Rift Valley Lakes Basin Authority

Ethiopian Wildlife Conservation Authority

 

Donateurs

Ce projet est soutenu par l’International Climate Initiative du Ministère Fédéral de l’Environnement, de la Protection de la nature, de la Construction et de la Sûreté nucléaire (BMUB), Allemagne, sur décision du Parlement allemand. 

Ce projet est également soutenu par l’Accord sur la conservation des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique-Eurasie (AEWA) .